Afrique du Nord : une croissance négative due au triple choc en 2020

 L’économie de l’Afrique du Nord a régressé de 5,1 points de pourcentage à -1,1 % en 2020. Cela ressort des Perspectives économiques en Afrique du Nord 2021, récemment publiées par la Banque africaine de développement (BAD). La contre-performance des économies nord-africaines a été causée par le triple choc qu’elles ont subi en 2020. L’institution panafricaine veut ainsi parler de la pandémie de Covid-19, de l’effondrement des cours du pétrole et de la chute brutale du tourisme.

Les variables macroéconomiques de la région se sont détériorées. Le déficit budgétaire moyen a cru d’environ 200 % entre 2019 et 2020. Le déficit des comptes courants a presque doublé sur la même période. Les besoins de financement ont poussé les pays de la zone à s’endetter davantage. Certains ont privilégié l’endettement intérieur pendant que d’autres préféraient recourir à des emprunts extérieurs. D’après la BAD, le niveau d’endettement de l’Algérie et de la Tunisie avoisinera 100 % de leur PIB d’ici 2025.

L’institution indique toutefois que les pays d’Afrique du Nord pourraient rapidement retrouver leur niveau de croissance d’avant-covid. En 2021, la BAD leur prévoit une progression économique de 4 %, puis de 6 % en 2022. La reprise sera notamment soutenue par l’amélioration de la production, la distribution des vaccins et le renouement des liens avec les partenaires européens. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *