L’Union Africaine suspend le Soudan

L’Union Africaine (UA) a acté depuis hier, la suspension du Soudan. Cela fait deux jours que le gouvernement de transition a été renversé par un coup d’Etat militaire. Le pays sera rétabli dans ses droits au sein de l’UA lorsque le pouvoir reviendra aux civils, indique l’instance dans un communiqué. Le Premier ministre soudanais, Abdalla Hamdok, qui a été arrêté lors du putsch, a été autorisé à regagner sa résidence depuis mardi soir. Les autres membres du gouvernement de transition qui ont été arrêtés sont toujours en détention. Ils ont tous été déchus de leur fonction à la tête de l’Etat.

La communauté internationale a vivement condamné ce coup d’Etat qui a été conduit par le général Abdel Fattah al-Burhane. Le putsch a été contesté par des manifestants qui sont sortis dans les rues. Ces derniers ont été réprimés par l’armée qui a tiré à balles réelles. Le bilan fait plus de 140 blessés et au moins 7 morts. Le général al-Burhane promet « une transition vers un État civil et des élections libres en 2023« .

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *