Burkina Faso : B2Gold cède sa filiale Volta Resources à West African Resources Limited 

B2Gold a conclu un accord avec West African Resources Limited (WAF) pour lui céder sa filiale burkinabée, la Volta Resources. L’opération a coûté 90,5 millions $ et permet désormais à WAF de renforcer son empreinte sur les mines burkinabées. En acquérant la filiale de B2GoldWAF devient le propriétaire de l’une des plus grandes mines aurifères du Burkina Faso nommée Kiaka. Celle-ci a des réserves estimées à 5 millions d’onces d’or.

« WAF a la solide réputation d’être un opérateur solide au Burkina Faso. Avec son actif au plan local et son expérience d’exploitation, l’entreprise est bien placée pour faire avancer le projet Kiaka et le rentabiliser » a déclaré Clive Johnson, PDG de B2Gold. L’opération d’acquisition est actuellement soumise à l’approbation des autorités réglementaires. Par ailleurs, B2Gold percevra une redevance de 2,7 % sur les revenus nets de fonderie (NSR) des 2,5 premiers millions d’onces produites à Kiaka. Ce taux de redevance chutera à 0,45 % sur les 1,5 millions d’onces suivantes.

B2Gold est une compagnie canadienne spécialisée dans la production aurifère. Elle est présente au Mali, en Namibie et aux Philippines. West African Resources est une société d’exploration et d’exploitation aurifère basée en Australie. Elle intervient déjà au Burkina Faso dans le projet Sanbrado.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *