Nigéria : les autorités saisissent onze millions d’amphétamines

Les autorités nigérianes ont annoncé hier, avoir procédé à la saisie d’un demi-million d’amphétamines au Port de Lagos. Ces substances illicites étaient cachées dans des machines. Elles proviennent du Liban, selon Mohamed Marwa, président de l’Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA). « Nous avons arrêté l’une des personnes impliquées dans l’importation et elle nous aide actuellement à retrouver ses complices » a-t-il confié à la presse. La quantité d’amphétamines saisie par les autorités vaut 11 millions $.

Le Nigéria a arrêté près de 9 000 trafiquants de drogue entre janvier et août 2021, selon la NDLEA. Les stupéfiants saisis durant cette période sont évalués à 243,14 millions $. Une enquête est actuellement en cours pour évaluer l’étendue du trafic de la drogue. Elle est menée en collaboration avec l’Union européenne et les Nations unies. Selon Marwa, la pandémie de Covid-19 a « sans doute » accentué la vente des substances illicites. Il rassure toutefois que « le Nigeria n’hésitera pas à adopter des stratégies dynamiques pour contrer les nouvelles approches adoptées par les trafiquants de drogue ». 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *