L’Afrique du Sud cherche un développeur pour son nouveau terminal de manganèse

L’Afrique du Sud cherche actuellement un développeur pour construire son nouveau terminal de manganèse. La Coega Development Corporation (CDC) a lancé un appel d’offres au cours de cette semaine pour obtenir des propositions. L’opération d’attribution sera supervisée par Transnet, l’entité publique qui gère les ports du pays.

La construction du terminal vise à offrir des services de bout en bout au secteur du manganèse. Cela se fera par « des installations de manutention de matériaux en vrac fiables et rentables et des services d’exportation disponibles et larges ». Le développement du terminal de manganèse « contribuera au développement économique » selon les autorités.

« Le projet débloquera des investissements importants dans le secteur minier grâce à l’amélioration des infrastructures et des services logistiques » indique le CDC dans un communiqué. L’entité table sur « un terminal de manganèse de 16 millions de tonnes par an ». L’infrastructure sera construite dans le port de Ngqura. L’Afrique du Sud concentre près de 80 % des réserves mondiales de minerais de manganèse à haute teneur.  

Le manganèse est un métal qui a de nombreuses utilités en industrie notamment en construction et en sidérurgie. Il permet de faire des piles sèches et réduit l’indice d’octane du pétrole. Pour rappel, la Coega Development Corporation est chargée d’exploiter la zone de développement industriel dans le Cap-Oriental. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *