La Tanzanie lance l’exploitation du gaz naturel et recherche 30 milliards $ d’investissements

La Tanzanie a lancé son méga projet d’exploitation du gaz naturel, rapporte le média Africanews. Elle veut ainsi mettre à profit, ses réserves de gaz naturel de plus de 1614 milliards m³. Elle a cependant besoin d’environ 30 milliards $ d’investissements pour rejoindre le club restreint des exportateurs mondiaux de gaz naturel. C’est un objectif dont l’atteinte lui permettra de devenir une puissance économique en Afrique.

Le lancement du projet d’exploitation du gaz naturel était autrefois empêché par le blocage des négociations avec l’ancien président John Magufuli. La nouvelle présidente Samia Suluhu Hassan, dès son arrivée au pouvoir, a relancé les négociations avec les compagnies pétrolières. Son gouvernement met tout en œuvre pour permettre à la Tanzanie d’exploiter son énorme potentiel gazier pour son développement. Le démarrage des travaux d’exploitation est maintenant prévu pour 2023.

En avril dernier, les compagnies anglo-néerlandaise Shell et norvégienne Equinor ont mis la pression sur la Tanzanie pour finaliser les négociations dans les plus brefs délais. « Une énorme opportunité pour la Tanzanie de bénéficier de ses riches ressources en gaz est à portée de main » ont déclaré Frederik Grootendorst, PDG de Shell et Mette Halvorsen Ottoy, Vice-présidente d’Equinor.

« Le projet Tanzania LNG représente une formidable opportunité de transformer l’économie du pays, mais cette opportunité ne sera pas éternelle. Le timing est essentiel en termes de réussite du projet. Un méga projet comme celui-ci prend des années à planifier, à concevoir et à exécuter » ont-ils expliqué. « Par conséquent, des décisions critiques sont nécessaires maintenant ».

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *