Un fonds de 232 millions $ pour protéger la biodiversité dans les pays en développement

La Chine a récemment lancé un fonds de 232 millions $. Le but est de soutenir la protection de la biodiversité dans les pays en développement. L’annonce a été faite cette semaine par le président Xi Jinping. C’était au cours du Sommet sur la biodiversité à Kunming. « Les pays en développement ont besoin d’aide et de soutien » a déclaré le président chinois. « La solidarité doit être renforcée pour leur permettre d’en bénéficier de manière plus équitable » a-t-il ajouté.

Xi Jinping a indiqué que le véhicule d’investissement sera soutenu par d’autres parties prenantes. Il a appelé les autres Etats riches, ayant participé au Sommet, à contribuer au fonds. Pour Georgina Chandler de l’ONG Royal Society for protection of birds, les 232 millions $ sont « loin d’être suffisants pour combler l’écart financier nécessaire à la biodiversité ». En 2019, un investissement global de 150 milliards $ avait été injecté dans la protection de la biodiversité dans le monde.

D’après les experts, il faudrait 1000 milliards $ par an pour vraiment préserver les écosystèmes. Le secrétaire de l’Onu, Antonio Guterres, a déclaré que « l’effondrement des écosystèmes pourrait coûter presque 3 000 milliards $ par an d’ici 2030 ». « Nous perdons notre guerre suicidaire contre la nature » a-t-il conclu. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *