Ghana : l’État veut empêcher les multinationales étrangères d’importer et de distribuer du carburant

Les multinationales d’origine étrangère pourraient être privées du droit d’importer et de distribuer du carburant sur le territoire ghanéen. Le gouvernement s’est engagé à accorder cette branche de l’industrie pétrolière aux opérateurs locaux. L’information a été donnée par Mustapha Al-Hamid, DG de la National Petroleum Authority (NPA). Il a expliqué lors d’une conférence de presse que cette réforme vise à capter une plus grande part des revenus générés par le secteur pétrolier au profit de la nation.

Avec l’adoption d’une telle mesure, les multinationales d’origine étrangère ne pourront plus posséder de stations-services au Ghana. Mustapha indique à cet effet que ladite réforme permettra d’orienter les firmes étrangères vers des domaines du secteur pétrolier qui nécessitent de plus lourds investissements. On peut notamment citer la branche raffinage où le pays rencontre assez de difficultés. Le DG de la NPA précise toutefois que l’application de la réforme en vue, se fera progressivement. Ainsi, les multinationales pourront céder leurs actifs portant sur l’importation et la distribution du carburant, dans de meilleures conditions.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *