RDC : nouvelle résurgence du virus Ebola, 5 mois après l’annonce de son éradication

Un nouveau cas d’Ebola a été détecté en République démocratique du Congo (RDC) dans la ville orientale de Béni. Un garçon de 3 ans, qui a été testé positif au virus, est décédé le mercredi dernier selon les autorités sanitaires du pays. Une centaine de personnes susceptibles d’avoir été exposées à la maladie ont été identifiées. Elles ont été mises sous surveillance, en attendant de voir si elles développeraient des symptômes de la maladie. Pour l’instant, aucune précision n’a été donnée sur l’origine de l’infection qui a tué le garçon. 

« (…) Nous sommes convaincus que les équipes de riposte (…) parviendront à contrôler cette épidémie dans les plus brefs délais » a déclaré Jean-Jacques Mbungani, ministre congolais de la Santé. Il se fie en effet, « à l’expérience acquise dans la gestion de la maladie à virus Ebola lors des épidémies précédentes ». La RDC a déjà enregistré 12 pandémies d’Ebola. Découvert dans la forêt équatoriale près de la rivière Ebola en 1976, ce virus est à 50 % mortel chez les humains.

De 2018 à 2020, il a tué plus de 2200 personnes dans l’est de la RDC. Cette année, il a fait six nouveaux morts dans la même région. Sa dernière apparition remonte à seulement 5 mois où les autorités avaient annoncé l’avoir éradiqué. Il n’est cependant pas rare que des cas sporadiques surviennent à la suite d’une épidémie majeure, préviennent les experts. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *