La Sierra Leone abolit la peine de mort

La Sierra Leone ne fait désormais plus partie des Etats appliquant la peine capitale dans le monde. Le président Julius Maada Bio a promulgué l’abolition de cette sentence judiciaire, le week-end dernier. Celle-ci a été remplacée par un emprisonnement minimum de 30 ans ou à perpétuité. « Aujourd’hui, nous écrivons à nouveau une page d’histoire » s’est réjoui le président sierra-léonais. « Au bout de vingt ans, nous tenons la promesse que nous nous étions faite en tant que nation » a-t-il déclaré.

« La première fois que j’ai proposé d’abolir entièrement la peine de mort pour tous les crimes capitaux, cela a rencontré un large scepticisme, du cynisme, et même une hostilité ouverte » a confié le Chef de l’Etat. Julius Maada Bio a toujours considéré ce châtiment de « cruel, inhumain et dégradant ». « En abolissant la peine de mort en Sierra Leone, nous affirmons aujourd’hui notre foi dans le caractère sacré de la vie » a-t-il conclu. En Afrique, une trentaine de pays continuent de maintenir la peine de mort dans leur Code pénal. On peut citer la Gambie, le Botswana, les Comores, la Somalie et le Soudan. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *