Le Cameroun risque de perdre un financement de 331 millions $ de la BAD

Le Cameroun court le risque de perdre un financement de 331,28 millions $ de la Banque africaine de développement (BAD). Cette perte serait due au long retard des autorités camerounaises dans le démarrage des projets routiers financés par l’institution panafricaine. Il s’agit des projets dénommés Ring Road. Ils portent sur la construction des tronçons Kumbo-Nkambe-Misaje (365 km)Ntui-Mankim (96,7 km) et Bogo-Pouss (63,17 km). Les travaux de ces projets « sont encore en attente de démarrage » fustige Serge N’Guessan, DG de la BAD pour l’Afrique centrale.

Ce retard serait dû aux interminables procédures d’attribution desdits projets routiers. « Cette situation difficilement compréhensible altère la performance de notre portefeuille » déplore N’Guessan. Le statut de Ntui-Mankim et Bogo-Pouss sont « déjà dans la catégorie de projets à risque ». « Notre préoccupation est d’autant plus grande que les reliquats de financements relatifs aux Programmes d’appui au secteur routier (PAST) 1 et 2 courent le risque d’une annulation ». C’est une menace qui sera mise à exécution « si rien n’est fait pour sortir ces deux projets de leur statut actuel d’ici le 15 novembre 2021 ». Serge N’Guessan a invité les autorités camerounaises à prendre « des dispositions urgentes » pour éviter une telle situation. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *