Le 28e sommet Afrique-France démarre aujourd’hui sans aucun Chef d’Etat africain

Pour la première fois depuis 1973, aucun Chef d’Etat africain n’a été invité à un sommet Afrique-France. Cette année, cet événement en est à sa 28e édition.  Il s’agit, selon la Présidence française, d’un « nouveau sommet Afrique-France ». L’ancien format de cette rencontre rassemblait les dirigeants africains et le président français. Il a été jugé « obsolète ». L’objectif du nouveau format est de « faire une sorte de sommet renversé où ceux qui d’habitude ne sont pas invités dans ce type d’événements internationaux seront au cœur de l’événement » explique une conseillère du président Emmanuel Macron, citée par RFI.

Ainsi, le sommet Afrique-France qui se tient actuellement à Montpellier est « exclusivement consacré à la jeunesse et à la société civile ». Près de 3 000 personnes ont été invitées. On compte parmi elles, des entrepreneurs, des intellectuels, des étudiants, des chercheurs et des représentants d’associations. Le présent sommet portera sur cinq grandes thématiques sur lesquelles des tables rondes seront organisées. Elles seront relatives à l’entrepreneuriat, l’engagement citoyen, le sport, la culture et la recherche.

Durant ce sommet, le président Emmanuel Macron échangera avec une douzaine de jeunes Africains. D’après la Présidence française, « ils ont été retenus pour leur capacité à parler en public et le regard critique qu’ils portent sur les relations avec la France ». « Les sujets qui fâchent seront sur la table » font savoir des proches d’Emmanuel Macron. Le 28e sommet Afrique-France devrait permettre à l’Etat européen de se « reconnecter » avec les nouvelles générations africaines. 

 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *