La dette camerounaise a quadruplé entre 2007 et 2021

La dette de l’Etat camerounais a cru de près de 400 %, ces 13 dernières années. De 5,3 milliards $ en 2007, elle est passée à 19,25 milliards $ en 2021. Cette hausse est due, selon le gouvernement, au lancement des travaux structurants devant conduire le pays à l’émergence à l’horizon 2035. La dette du Cameroun est actuellement estimée à 45,3 % de son PIB. Elle reste encore loin du seuil de tolérance fixé par la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), soit 70 % du PIB.

91,8 % du montant dû par l’Etat camerounais est constitué de la dette directe et garantie par le gouvernement central. Le pourcentage restant englobe les différentes dettes des entreprises et établissements publics. La Caisse autonome d’amortissement (CAA), organe chargé de la gestion de la dette publique, estime que « la signature du Cameroun reste crédible ». La Banque africaine de développement juge, quant à elle, que le pays a « un haut risque de surendettement ». Cet avis est soutenu par d’autres institutions financières qui s’inquiètent quant à l’incapacité du Cameroun d’arriver à rembourser toutes ses dettes.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *