Les Etats de l’UEMOA ont engrangé 936 millions USD via la privatisation de leurs sociétés

Les Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont mobilisé 936,2 millions de dollars grâce aux opérations de privatisation de leurs sociétés. Ces données ressortent d’un rapport réalisé par le cabinet d’études et de conseil en management, Kapi Consult. La Côte d’Ivoire est le 1er pays mobilisateur de ressources via la privatisation dans l’espace UEMOA. Elle a privatisé 82 sociétés depuis 1979 pour des recettes totales de 423,6 millions USD.

Le 2e du classement est le Sénégal avec 217,1 millions de dollars pour 75 sociétés depuis 1986. La troisième place revient au Togo. Le passage de 79 sociétés sous contrôle privé depuis 1984 a permis à cet Etat d’engranger 103,9 millions de dollars. Le Mali qui le suit tout juste au 4e rang a cumulé 90,9 millions de dollars en cédant 88 sociétés d’Etat depuis 1979. 

Le Bénin a obtenu 43,8 millions USD pour ses 47 sociétés privatisées depuis 1986. 26,1 millions de dollars ont été captés par le Burkina Faso depuis 1992 pour 28 sociétés passées sous le contrôle des opérateurs privés. Le Niger a, quant à lui, collecté 25,2 millions USD en cédant 34 entreprises depuis 1983. La Guinée-Bissau est le dernier pays du classement. Elle n’a mobilisé que 5,6 millions USD depuis 1989 pour 31 sociétés privatisées. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *