Côte d’Ivoire : 50 000 emplois menacés à cause de la grippe aviaire

La grippe aviaire pourrait faire perdre 50 000 emplois en Côte d’Ivoire. C’est ce qu’a révélé le ministère ivoirien des Ressources animales et halieutiques. Cette maladie touchant les volailles pourrait aussi générer un manque à gagner de 250 000 milliards FCFA au chiffre d’affaires du secteur de l’élevage. C’est une grande menace pour l’économie nationale selon Sidi Touré, directeur de cabinet du ministre ivoirien des Ressources animales.

« Ces chiffres illustrent de façon concrète, l’impact de ces maladies qui constituent, une véritable contrainte, à l’essor de l’élevage ». Ce,« en Afrique, au Sud du Sahara »précise Touré. Une contrainte manifestée par « leur incidence palpable sur le développement économique et social de la sous-région ». Il urge selon lui, de mener des actions concertées et coordonnées en vue de contrôler la grippe aviaire et de l’éliminer.

Sur ce point, « la FAO (…) réaffirme son engagement à continuer son soutien et accompagnement aux institutions et réseaux de promotion de la santé animale ». C’est ce qu’a déclaré Mamadou Niang. Il est le coordonnateur du Centre d’urgence pour les maladies animales transfrontalières de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *