Afrique : Un besoin supplémentaire de 252 milliards USD pour la relance économique

« (…) L’Afrique a besoin d’un financement additionnel d’au moins 252 milliards de dollars d’ici à 2025 ». C’est ce qu’a récemment déclaré le président sénégalais. Macky Sall s’exprimait en effet au cours de l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Ces fonds dont a besoin le continent sont nécessaires pour « contenir le choc et amorcer sa relance économique ». Ce besoin est né de « l’impact profond de la crise » due à la pandémie de Covid-19.

Le président sénégalais a souhaité à cet effet, la nécessité d’agir ensemble pour atteindre le deuxième objectif de Paris. Il s’agit de l’allocation d’un financement de 67 milliards USD aux pays africains. Ce, suivant des modalités à établir. Ce financement sera prélevé sur les Droits de tirage spéciaux (DTS) des pays riches du monde. « C’est ainsi que nous pourrons asseoir les prémices d’un New Deal avec l’Afrique », soutient Macky Sall.

L’atteinte de cet objectif passe selon lui par « une bonne gouvernance économique et financière mondiale réformée ». Celle-ci devrait être« plus juste et plus inclusive ». « Ce New Deal, poursuit-il, est possible si nous faisons en sorte que les paradigmes relationnels avec le continent reposent sur le partenariat que sur l’aide publique au développement ». D’après lui, l’aide au développement ne saurait suffire à satisfaire les besoins colossaux du continent africain.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *