Soudan du Sud : Plus de 73 millions USD de fonds publics détournés par l’élite depuis 2018

La Commission des droits de l’homme des Nations unies a présenté hier, un rapport sur le pillage massif des ressources de l’Etat sud-soudanais. Il en ressort que plus de 73 millions de dollars de fonds publics ont été détournés depuis 2018. Les auteurs de ce détournement sont de la classe élitiste du pays selon la Commission.Cette dernière indique aussi que le montant cité n’est qu’une « fraction du montant total pillé ».

L’ampleur de ce détournement est « sidérante »selon le rapport. Un juste qualificatif quand on découvre que plus de la moitié de cette somme, soit 39 millions USD, a été détournée en moins de deux mois.  Le pillage est soutenu par un « système hautement informel ». Ce dernier sert à la mobilisation des recettes pétrolières qui constituent la source de revenu de base du pays.

Ce système est dépourvu de « contrôle indépendant » et agit sans « aucune transparence ». L’élite dont parle la Commission des Nations unies est composée de politiques, de gouvernants, de militaires haut gradés et d’institutions bancaires. Ce rapport est déplorable pour un Etat où 80% de la population est extrêmement pauvre. Le Soudan du Sud fait partie des nouveaux Etats du monde. Il a été fondé en juillet 2011.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *