Vodacom signe un accord pour acquérir 10,9% de parts supplémentaires dans Safaricom Ethiopia

Vodacom Group a conclu un accord pour acquérir 10,9% de participation supplémentaire dans Safaricom Telecommunications Ethiopia. Cette transaction coûtera 1,74 milliard USD. Les parts que recherche l’entreprise sud-africaine appartiennent pour le moment au CDC Group. Si l’opération est validée, les actifs de Vodacom au sein de Safaricom Telecommunications Ethiopia passeront à 17,1%.

« Dans le cadre des accords de transaction, Vodacom a inclus une option de vente sur les actions détenues par le CDC Group » indique Vodacom. Cette option vise à « faciliter la sortie potentielle de CDC Group de l’investissement de Safaricom Telecommunications Ethiopia ». L’accord conclu par Vodacom traduit sa confiance dans le succès de Safaricom Telecommunications Ethiopia. En outre, la réussite de l’opération d’acquisition renforcera l’empreinte de Vodacom en Ethiopie.

Avec l’ouverture de son secteur télécom au secteur privé, l’Ethiopie a suscité l’intérêt des entreprises d’envergure telles que Vodacom, Safaricom et Vodafone. Ces dernières se sont réunies au sein d’un consortium pour obtenir la première licence télécom privée d’Ethiopie. Leur consortium a fondé la société Safaricom Telecommunications Ethiopia qui démarrera ses activités en 2022.

Leur entrée sur le deuxième plus grand marché d’Afrique vise à renforcer la compétitivité du secteur et l’amélioration des services télécoms fournis aux Ethiopiens. Safaricom Telecommunications Ethiopia est jusqu’à présent détenu par Safaricom (55,70%), Sumitomo Corporation (27,20%), CDC Group (10,9%) et Vodacom (6,20%).

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *