Guinée équatoriale : 26 millions USD de biens confisqués à Teodorin Obiang seront rapatriés en vaccins anti-covid

Des fonds issus de la liquidation des biens du vice-président équato-guinéen, Teodorin Nguema Obiang, seront rapatriés sous forme de vaccins anti-covid. C’est ce qu’a récemment annoncé le gouvernement américain. Ce dernier a poursuivi le fils de l’actuel président équato-guinéen jusqu’en 2014.

Teodorin est accusé d’avoir détourné des fonds du contribuable guinéen à son profit. Des fonds dont il s’est servi pour acquérir des biens dans plusieurs pays comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Pour mettre fin à sa poursuite par la puissance américaine, Teodorin Obiang a dû céder des biens. Figurent parmi ceux-ci sa villa californienne, une Ferrari et une collection consacrée à Michael Jackson.

Ce sont donc les fonds issus de la liquidation de ces biens « mal acquis » que l’administration Biden veut rapatrier au profit des populations équato-guinéennes. Pour éviter tout nouveau détournement et faire réellement profiter de ces fonds aux populations, le gouvernement américain a jugé bon de les leur rendre sous forme de vaccin. Ainsi, plus de 600 000 Equato-Guinéens pourront se faire immunisés contre la pandémie qui sévit actuellement.

L’affaire des biens « mal acquis » par Teodorin Obiang a connu son épilogue en juillet dernier. Après une longue série de décisions judiciaires condamnant le vice-président, la Cour française de cassation a été saisie pour statuer sur la question. Cette dernière n’a fait que confirmer la sentence prononcée contre Teodorin. Celui-ci est définitivement reconnu coupable de « blanchiment d’abus de biens sociaux », « blanchiment de détournement de fonds publics » et « blanchiment d’abus de confiance ». La Cour française l’a condamné à trois ans de prison avec sursis. Il devra aussi payer une amende de 30 millions d’euros.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *