Afrique subsaharienne : 50 millions USD pour faciliter l’accès aux technologies numériques en milieu rural

L’institution britannique CDC Group investira 50,9 millions de dollars dans le développement numérique en milieu rural en Afrique subsaharienne. Ce financement permettra aussi de faciliter l’accès aux services de connectivité aux peuples non-desservis de cette région. Pour ce faire, le CDC Group débloquera une première tranche de 40 millions de dollars pour le Fonds pour l’infrastructure numérique (CPDIF).

Cette tranche sera investie dans les infrastructures numériques et les TIC. La deuxième tranche de 10,9 millions USD sera accordée à Africa mobile networks (AMN), un consortium dirigé par Metier. Celui-ci s’en servira pour faire passer le nombre de tours télécoms de 2000 dans 10 pays actuellement, à 5000 dans une quinzaine de pays d’Afrique subsaharienne. Cette expansion devrait être faite d’ici 2023.

Le CPDIF est un véhicule d’investissement destiné au financement des infrastructures numériques en Afrique subsaharienne. Il est soutenu par des institutions telles que la Banque européenne de développement, la Société financière internationale, etc… AMN construit et exploite des stations de base de réseau mobile en partenariat avec des opérateurs télécoms tels que MTN, Orange et Vodafone. Son objectif estd’étendre la couverture réseau de ces opérateurs en milieu rural.

« Nous sommes ravis de soutenir CPDIF et AMN avec des investissements qui soutiendront la transformation numérique de l’Afrique ». C’est ce qu’a déclaré Clarisa De Franco, directrice générale et responsable des fonds de capital-investissement chez CDC Group. Les investissements de l’institution britannique « connecteront des millions de personnes à travers le continent » poursuit-elle. Ils « faciliteront l’accès à une éducation et à des soins de santé de qualité ». Ils « amélioreront les compétences numériques et favoriseront l’inclusion financière » a-t-elle conclu.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *