African Parks recevra bientôt 100 millions USD pour conserver la faune sauvage en Afrique

L’Organisation non-gouvernementale (ONG) African Park a garanti un financement de 100 millions de dollars auprès de la Fondation Rob et Melani Walton. Ces fonds permettront de conserver la faune sauvage en Afrique. Ils seront accordés en deux tranches. La première d’un montant de 75 millions USD sera consacrée à la mise en place du Fonds de dotation Rob et Melani Walton. Ce véhicule aura pour objectif de soutenir les opérations de conservation de la faune en Afrique.

Les 25 millions USD restants serviront à soutenir les parcs nationaux gérés par African Parks. « Une partie de ces fonds sera utilisée pour des subventions de contrepartie sur cinq ans » indique le gestionnaire de parcs. Ces subventions seront accordées « en conjonction avec le Legacy Landscapes Fund ». Elles visent entre autres le parc national d’Iona en Angola et le parc national d’Odzala-Kokoua au Congo. « Ce financement permettra de mobiliser 10 millions de dollars supplémentaires pour chaque parc au cours des dix années suivantes », ajoute African Parks.

L’aide de la Fondation Rob et Melani Walton contribuera par ailleurs à la réduction du braconnage et à l’augmentation des populations d’animaux sauvages. Elle aidera à améliorer les moyens de subsistance de centaines de milliers de personnes vivant autour des parcs nationaux. « Les impacts de la crise climatique sont indéniables » soutient le milliardaire Rob Walton.

« (…) Nous devons agir rapidement et avec audace pour protéger les communautés afin que les gens et la nature puissent prospérer ensemble » poursuit-il. « En Afrique, une partie de la solution consiste à conserver davantage de parcs afin de protéger la biodiversité ». Cette conservation permettra aussi de « garantir que les communautés bénéficient des avantages sanitaires et économiques que ces zones peuvent offrir lorsqu’elles sont bien gérées » ajoute-t-il.

African Parks est une ONG axée sur la conservation de la nature. Elle a été créée par Paul Fentener van Vlissingen en 2000 et est basée en Afrique du Sud. Elle gère une quinzaine de parcs nationaux et des zones protégées à travers l’Afrique, en collaboration avec les gouvernements et les communautés environnantes. La Fondation Rob et Melani Walton a été créée pour « élever les gens, la planète en changeant ce que les gens pensent être possibles et savent être faisables ». La Fondation « collabore avec des penseurs fluides qui sont des acteurs concrets ». L’Américain Samuel Robson Walton est l’administrateur émérite de cette Fondation. Sa fortune personnelle est évaluée à 65,9 milliards de dollars en 2021 par Forbes.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *