L’ITFC conclut des accords de plusieurs centaines de millions USD avec trois pays africains

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) a conclu des accords de plusieurs centaines de millions de dollars avec trois pays africains. C’était au cours de la 46e réunion annuelle de la Banque islamique de développement (BID). Celle-ci s’est tenue en Ouzbékistan. Les trois pays africains qui bénéficieront de ces fonds sont le Burkina Faso, les Comores, et la Mauritanie.

Avec le Burkina Faso, l’ITFC a signé un addendum à un accord-cadre de 1,5 milliard USD. Cet accord a été conclu par les deux parties depuis octobre 2018 sur une durée de 5 ans. Il permettra de financer des projets prioritaires dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, et dans le secteur privé.

Les Comores bénéficieront quant à eux d’un financement triennal de 330 millions de dollars. Ces fonds permettront de soutenir la sécurité alimentaire et énergétique dans le pays. Cela se fera par l’importation de produits stratégiques tels que les produits pétroliers, le riz et d’autres denrées alimentaires. Il s’agit là de l’un des projets de développement national des Comores. L’ITFC soutiendra aussi le secteur de la santé et des PME dans cet archipel.

La Mauritanie a conclu un accord de financement commercial Murabaha avec la Société islamique internationale. Ce dernier vise à soutenir le secteur de la santé dans le pays. Par cet accord, l’institution financière islamique jouera le rôle de « médiateur » pour la Mauritanie en matière d’achat de produits médicaux. Elle accordera 10 millions de dollars à l’entité publique mauritanienne qui se charge de la distribution des médicaments.

Toujours en Mauritanie, l’ITFC contribuera au développement national du secteur de l’énergie. 20 millions de dollars seront par ailleurs débloqués pour la Société nationale qui s’occupe de l’exploration, de la production et de la commercialisation du minerai de fer. Cette somme servira au développement du secteur minier.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *