Afrique de l’Ouest : Un fonds de 250 millions USD lancé pour l’investissement climatique

ARM-Harith a lancé un fonds de 250 millions de dollars pour l’investissement climatique en Afrique de l’Ouest. Le véhicule permettra de réaliser des infrastructures résilientes au changement climatique dans cette région du continent. Pour ses débuts, il visera les domaines des énergies renouvelables, de la mobilité urbaine, de l’eau et de la gestion des déchets.D’après le gestionnaire de fonds, les infrastructures urbaines qui seront construites au cours des prochaines décennies détermineront en grande partie l’atteinte des objectifs climatiques.

ARM-Harith s’est engagé à particulièrement soutenir le secteur privé dans cette mission. Le fonds a donc été lancé pour « s’attaquer aux obstacles à l’investissement privé » précise ARM-Harith. Il sera « un instrument de financement mixte destiné à débloquer des fonds pour un développement à faible émission de carbone (…) ». Ce véhicule d’investissement nommé ACT Fund a été mis en place en partenariat avec le Global Innovation Lab for Climate Finance.

Ce dernier est une initiative financée par les gouvernements néerlandais, allemand, suédois et britannique. Ceux-ci sont en collaboration avec la Fondation Rockefeller. ARM-Harith est une joint-venture entre Asset & Resource Management Holding Company (ARM) Limited et Harith General Partners. Le premier est le plus grand fournisseur de services financiers non bancaires du Nigeria. Harith General Partners est quant à lui un important gestionnaire de fonds d’infrastructure panafricain basé en Afrique du Sud.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *