Ethiopie : Le gouvernement lance un appel d’offres pour céder 40% d’Ethio Telecom au secteur privé

Le gouvernement éthiopien a lancé cette semaine, un appel d’offres pour céder 40% de participation dans l’opérateur historique Ethio Telecom. Les autorités attendent « des propositions des investisseurs privés intéressés pouvant ajouter de la valeur à l’entreprise ». Ces derniers devront apporter « les meilleures pratiques en matière d’exploitation, de gestion des infrastructures et de capacités technologiques ». Le ministère éthiopien des Finances indique que les parties privées déjà engagées dans le secteur télécom du pays ne sont pas exclues de cet appel d’offres. Il veut ainsi nommer les opérateurs ayant souscrit aux licences d’exploitation télécom.

La privatisation partielle d’Ethio Telecom vise à rendre l’entreprise plus efficace et compétitive pour une meilleure fourniture de services télécoms aux Ethiopiens. Ceux-ci constituent le deuxième plus grand marché d’Afrique après la République fédérale du Nigéria. Cette privatisation s’inscrit dans le cadre de la réforme économique du pays. Celle-ci cherche à élargir le rôle du secteur privé dans la croissance économique nationale. Elle permettra en outre d’améliorer l’efficacité des entreprises publiques qui deviendront, grâce à l’essor du privé, plus compétitives.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *