BAD : 50 millions USD pour renforcer le commerce africain

La Banque africaine de développement (BAD) et Standard Chartered Bank se sont engagées à injecter 50 millions de dollars dans le commerce africain. Ces fonds permettront de couvrir les risques non-financés, liés à son développement. Les banques émettrices africaines dont les capacités de financer les activités commerciales sont limitées, seront les plus grandes bénéficiaires de cet investissement. Elles pourront alors soutenir les PME et les sociétés nationales spécialisées dans le commerce africain.

Cette initiative de la BAD et de l’institution bancaire vise à réduire le manque de financement du commerce en Afrique. Ce déficit est estimé à plus de 100 milliards de dollars. L’initiative permettra par ailleurs de « catalyser plus de 600 millions de dollars en valeur de transactions dans des secteurs multiples (…) au cours des trois prochaines années». On peut citer parmi les secteurs concernés, l’agriculture, l’énergie renouvelable et l’industrie manufacturière. D’après la BAD, le commerce intra-africain est estimé à seulement 16% des échanges de tout le continent.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *