La startup Capiter lève 33 millions USD pour renforcer l’e-commerce en Egypte et en Afrique

La startup égyptienne Capiter a mobilisé 33 millions de dollars lors d’un tour de table de série A. Elle compte s’en servir pour renforcer le commerce en ligne dans son pays et ensuite en Afrique. Elle résoudra les problèmes de portée et d’informations pour les fournisseurs et les fabricants. De nombreux fabricants égyptiens ne disposent pas des outils nécessaires pour atteindre les commerçants d’après Mahmoud Nouh. Il est l’un des fondateurs de Capiter.

Il a déclaré que les fabricants n’arrivent à atteindre que 30% des commerçants du marché. Avec Capiter cependant, poursuit-il, « ce nombre augmentera entre 80% et 100% ». Capiter compte procéder par l’apprentissage automatique pour permettre aux fabricants d’obtenir les informations essentielles sur les marchés. Capiter s’occupera également des commerçants pour leur permettre d’avoir facilement accès aux fournisseurs fiables.

« Nous sommes en mesure d’obtenir les données des produits qu’ils achètent. Nous leur proposons donc la meilleure solution sur ce qu’ils doivent vendre, à quelle heure et en quelle saison », explique Nouh. Capiter fournit déjà son expertise à plus de 50 000 commerçants. La startup vise un chiffre d’affaires annuel d’un milliard de dollars d’ici l’année prochaine. « Nous sommes sur une très bonne trajectoire pour y parvenir »,confie le cofondateur.

L’expertise de Capiter « peut avoir un impact considérable sur la vie financière des PME, en les aidant à optimiser leurs revenus, ce qui aide les communautés à prospérer ». C’est ce qu’a déclaré Monica Brand Engel, cofondatrice et associée directrice de Quona Capital. C’est l’un des investisseurs ayant participé au tour de table de Capiter. Parmi ces derniers, on peut aussi citer MSA Capital, Savola, Shorooq Partners et Foundation Ventures.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *