RDC : La quasi-totalité des entreprises publiques sont fortement endettées

La presque totalité des entreprises publiques congolaises sont fortement endettées et déficitaires. C’est ce qu’a récemment révélé la ministre congolaise du Portefeuile, Adèle Kahindo. Cette information ressort du Rapport des états des lieux réalisés sur instruction du président Félix Tshisekedi. D’après la ministre, la quasi-totalité des entreprises publiques congolaises sont en faillite virtuelle avec une prédominance de la dette sociale. Elles sont également en défaut de paiement.

Adèle Kahindo a évoqué des besoins d’investissements très élevés. Ces derniers « concernent notamment la réhabilitation, le renouvellement et/ou la modernisation des infrastructures et des équipements ». Ces besoins sont évalués à « une valeur nominale totale d’environ 8 milliards USD ». La ministre d’Etat a donc proposé lors du dernier Conseil des ministres, la mise en place d’une vision partagée sur la réforme des entreprises publiques. Cela permettra d’assurer une volonté politique soutenue et un engagement collectif pour sa mise en œuvre.

 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *