Les forêts de montagnes d’Afrique captent plus de carbone que celle d’Amazonie

Les forêts de montagnes d’Afrique captent plus de carbone que la forêt d’Amazonie. L’étude qui vient de révéler cela a été faite par des scientifiques britanniques et rwandais. Ceux-ci ont évalué les capacités d’absorption de 44 forêts de montagne dans 12 pays africains. Ils en ont conclu que ces dernières captent 150 tonnes de carbone par hectare. Cette estimation vient contredire celle du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). D’après ce dernier, les forêts de montagnes d’Afrique n’absorbent qu’environ 89 tonnes de carbone par hectare.

« Si les forêts africaines captent autant de carbone, il se pourrait que ce soit grâce aux éléphants et autres herbivores » indiquent les chercheurs de la présente étude. « En effet, les animaux de grandes tailles mangent les hautes herbes, laissant ainsi de grands espaces pour que poussent les gros arbres ». Cette nouvelle découverte vient montrer que la forêt amazonienne n’est pas la seule à protéger prioritairement. Celles d’Afrique sont tout autant plus importantes et primordiales dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les scientifiques rwandais et britanniques estiment toutefois qu’ « il faudra des études plus poussées » pour mieux évaluer les capacités d’absorption des forêts d’Afrique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *