La Tanzanie octroie des terres au Burundi pour construire un port sec

La Tanzanie a alloué 10 hectares de terres au Burundi pour la construction d’un port sec. C’est ce qu’a annoncé Leonard Chamuriho, ministre tanzanien des Travaux et des Transports. Les terres allouées se situent dans la zone de Kwala. « La construction de ce port sec permettra également de réduire les coûts encourus par les hommes d’affaires burundais dans la conservation de leurs produits en transit » a déclaré Gervais Abayeho. Il est l’ambassadeur du Burundi près la Tanzanie.
L’attribution des terres fait suite à la rencontre de l’ambassadeur burundais avec les autorités tanzaniennes. Le Burundi, un pays enclavé, dépend de ses voisins côtiers pour son commerce. Il est relié à la Tanzanie par le port de Kigoma. Ce dernier est desservi par la plateforme de Dar es Salaam grâce au chemin ferroviaire. Le Burundi s’approvisionne également à partir du port de Mpulungu en Zambie et celui de Kalemie en République démocratique du Congo.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *