80 millions USD pour électrifier au moins 20 millions de personnes en Afrique et en Asie

16 gouvernements et plusieurs autres institutions ont formé une coalition pour lancer le Fonds d’aide à l’accès à l’Energie (EARF). Il s’agit d’un fonds d’urgence dont l’objectif est de mobiliser 80 millions de dollars. Les initiateurs du fonds ont déjà réalisé une première clôture financière de 68 millions USD. Cette somme servira à sécuriser l’accès à l’électricité d’au moins 20 millions de personnes en Afrique subsaharienne et en Asie. L’initiative sera mise en œuvre par des entreprises axées sur les énergies. La gestion de l’EARF a été confiée à Social Investment managers and Advisors (SIMA).

Ce gestionnaire a réalisé une étude sur le déficit de financement aux projets énergétiques dans 50 pays. Il en ressort que « (…)77% des emprunteurs potentiels ont besoin d’une aide financière d’urgence pour rester à flot ». D’après le CDC Group, « sans cette aide, de nombreuses entreprises pourraient être contraintes de prendre des mesures draconiennes ». On peut citer « l’interruption des activités, le licenciement de personnel ou la fermeture définitive de leurs portes ». Ainsi, pour la mise en œuvre de ce projet, SIMA accordera des prêts à faible taux d’intérêt à plus de 90 entreprises africaines et asiatiques spécialisées dans la fourniture d’énergie.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *