RDC : Le gouvernement retouche un contrat minier de 3 milliards USD avec des entreprises chinoises

Le gouvernement congolais revoit les termes d’un contrat minier de 3 milliards de dollars conclu avec deux entreprises chinoises. Il s’agit de Sinohydro Corp. et China Railways Group Limited. Ledit contrat a été signé sous le régime de l’ex-président Joseph Kabila. Il prévoyait la construction de différentes infrastructures (écoles, routes et hôpitaux) par les deux entreprises chinoises. En échange, ces dernières devaient obtenir une participation de 68% dans l’entreprise Sino-congolaise des mines (Sicomines).

Le gouvernement de Félix Tshisekedi cherche maintenant à s’assurer que le contrat est « équitable » et « efficace ». « Nous avons vu qu’il y a eu des problèmes de gouvernance par le passé. (…) Nous avons besoin de plus de clarté sur le contrat ». C’est ce qu’a déclaré le ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi. Des critiques disent en effet que très peu de projets promis par les entreprises chinoises ont été pleinement réalisés.

Le ministre congolais indique toutefois qu’il n’est pas question de menacer les investisseurs étrangers. Il précise d’ailleurs que l’examen du contrat se fait « en partenariat étroit avec les Chinois eux-mêmes ». Le réexamen des contrats miniers fait suite à la récente décision de l’actuel président congolais. Félix Tshisekedi veut en effet rééditer tous les contrats défavorables à l’Etat congolais.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *