COP 26 : jusqu’à 30 milliards USD pour les projets climatiques d’Afrique ?

Les négociateurs africains de la Conférence des parties (COP 26) qui se tiendra à Glasgow comptent plaider pour l’augmentation du budget destiné à l’Afrique. Ils veulent négocier au moins 20 milliards de dollars, voire 30 milliards USD, pour le financement des projets climatiques sur le continent.

Ce sont des projets censés contribuer à l’atteinte de l’objectif mondial de limitation de l’augmentation de la température à 1,5°C. D’après Seyni Nafo, porte-parole du groupe des négociateurs, l’Afrique pourrait facilement mobiliser ce montant grâce à la contribution des pays développés.

« L’argent n’est pas un problème. C’est juste un fait. Ce qui est en jeu, c’est la volonté politique de s’attaquer au problème » a déclaré Nafo. « C’est pourquoi, en tant que groupe africain, nous sommes devenus extrêmement astucieux dans la construction d’une coalition avec le reste des groupes de pays en développement pour vraiment défendre nos demandes ». Cet optimisme semble pourtant trop poussé quand on sait que les pays développés n’arrivent déjà pas à tenir leur promesse. Ils devraient en effet mobiliser 100 milliards de dollars par an pour aider les pays en développement à s’adapter au changement climatique.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *