Libye : une grande partie de la population privée d’eau potable depuis samedi

La plupart des Libyens n’ont plus accès à l’eau potable depuis le samedi dernier. Les responsables de la grande réserve artificielle du pays qui dessert 70% des villes libyennes, ont interrompu la fourniture d’eau. Cette décision a été prise après qu’un groupe armé a fait irruption dans la ville où se situe la réserve. Ce dernier a menacé de détruire l’infrastructure s’il n’obtenait ce qu’il demandait.

Le groupe armé exige en effet, la libération d’un ancien chef du régime déchu nommé Abdallah al-Senoussi. Cet homme est détenu à la prison de Tripoli depuis 2012. Il a été condamné à mort dans un procès dénoncé par l’Organisation des Nations unies. C’est donc pour éviter des « sabotages » sur ladite réserve et pour « garantir la sécurité de ses employés » que les gérants de la réserve ont coupé l’eau.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *