2Africa fournira la fibre optique à 20 pays d’Afrique d’ici 2023

Le Consortium 2Africa a ajouté 4 nouveaux pays à son projet de déploiement de la fibre optique en Afrique. Les Seychelles, les Comores, l’Angola et le Nigeria bénéficieront aussi du branchement aux câbles sous-marins du consortium. Ce sont donc 20 pays africains qui jouiront de ce projet de connectivité qui est d’ailleurs le plus grand au monde. D’ici 2023, les populations africaines auront accès à un réseau internet  fiable de très haut débit. 

L’installation de ces câbles sera assurée par Alcatel Submarine Networks (ASN). « (…) La capacité (du réseau déployé) sera mise à la disposition des fournisseurs de services via des centres de données neutres ou via des stations d’atterrissement de câbles à accès ouvert sur une base juste et équitable ». C’est ce qui ressort de l’annonce du consortium. 

Le projet de déploiement de la fibre optique par câble marin permettra de soutenir « le développement d’un écosystème Internet sain ». Il a été lancé en mai 2020 pour répondre à la demande croissante des services Internet de qualité. La pandémie de Covid-19 est venue bouleverser les habitudes de consommation Internet. Les secteurs d’activité ont dû s’orienter vers le télétravail pour éviter la propagation du virus. Le confinement a fait croître les besoins de connectivité. 

Le service sous-marin qui sera déployé sur 37 000 km bénéficiera également à 8 pays d’Europe et du Moyen-Orient. 2Africa est composé de China Mobile International, Facebook, MTN, GlobalConnect, Orange, STC, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *