La BAD mobilise 20 millions USD pour développer de l’énergie renouvelable en Afrique

La Banque africaine de développement a levé 20 millions de dollars pour le développement de l’énergie renouvelable en Afrique. Les fonds ont été mobilisés auprès de Lion’s Head Global Partners, Triple Jump et Social Investment Managers and Advisors. Ils seront mis à la disposition du SEFA (fonds pour l’énergie renouvelable pour l’Afrique).

Le SEFA est une initiative lancée en décembre 2020. Il permettra de fournir des capitaux d’assistance et de financement aux entreprises actives dans le secteur des énergies renouvelables. « L’impact de la pandémie de Covid-19 met en péril les immenses progrès réalisés au cours de la dernière décennie en matière d’électrification grâce aux technologies hors réseau à travers l’Afrique ». C’est ce qu’a déclaré Joao Duarte Cunha, chef de la division pour les énergies renouvelables à la BAD.

La mise en place de cette initiative soutiendra donc l’ « expansion continue des activités (d’électrification à partir des solutions renouvelables) pendant et au-delà de la crise ». Le secteur des énergies renouvelables traverse « un moment où le capital-risque est de plus en plus rare » selon Jan-Henrik Kuhlmann. Il est le responsable de l’énergie durable chez Triple Jump. C’est donc pour cette raison que le gestionnaire de fonds s’est engagé à soutenir l’initiative. D’une durée de 5 ans, le SEFA a été lancé à un coût d’investissement de 50 millions de dollars. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *