Afrique du Sud : un héritage des premiers peuples menacé par l’implantation du siège d’Amazon

Le géant Amazon veut implanter l’une de ses filiales en Afrique du Sud. Le site où il veut cependant ériger son siège local est une zone considérée comme un site mémoriel. Il représente un héritage des premiers peuples pour les Sud-Africains. La population, et même des associations contestent et dénoncent l’occupation dudit site.

Tauriq Jenkins est l’un des représentants des descendants des peuples de cette terre. Cette dernière est selon lui, « un endroit où tous les Sud-Africains pourraient se rendre et dire : c’est ici que tout a commencé ». Il s’agit du « site du péché originel » a-t-il déclaré au micro de RFI. « Ce que veut en faire la ville aujourd’hui, c’est inhumain » a-t-il fustigé. Amazon n’a pas répondu aux commentaires des défenseurs du territoire ni aux questions des médias pour l’instant. Le site qui fait actuellement polémique s’étend sur 15 hectares. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *