Vatican-Gabon : Vers la redynamisation de la coopération entre les deux États

Le Gabon travaille pour se rapprocher davantage du Saint-Siège. Le nouvel ambassadeur du Gabon au Vatican a été reçu en audience lundi dernier au Palais du Bord du mer. Éric Chesnel a été reçu par le président Ali Bongo Ondimba. L’audience est la toute première accordée à l’ambassadeur après sa nomination. Il a été nommé le 22 Janvier dernier et a présenté ses lettres de créance au Pape François le 12 Juin dernier.

Deux mois après sa rencontre avec le Pape François, Éric Chesnel vient rendre compte au président gabonais. « J’ai eu le privilège d’être reçu par monsieur le président de la République. Je reviens de mon séjour à Rome, en qualité de nouvel ambassadeur du Gabon auprès du Saint-Siège. Sa sainteté le pape François m’a reçu avec une attention particulière. J’ai mis à profit les différentes semaines de la première étape de mon parcours romain pour rencontrer les plus hauts dignitaires et les plus hauts responsables de l’Eglise catholique. Ils sont tous autant utiles pour la bonne exploitation des relations entre le Saint-Siège et la République gabonaise », a déclaré Éric Chesnel après l’audience.

Éric Chesnel est titulaire d’une licence en économie et en droit. Diplôme qu’il a obtenu à Paris en France. Il fut le conseiller personnel du président Omar Bongo Ondimba. A ce jour, il maintient de bonne relation avec l’actuel président, Ali Bongo et ses frères. L’ambassadeur aura pour mission de redynamiser la coopération entre le Gabon et le Saint-Siège. Ceci conformément à l’accord-cadre de coopération signé le 12 décembre 1997 à Libreville. Il s’agit du premier accord du genre signé entre un état africain et le Vatican.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *