Shell compte céder ses actifs dans sa filiale nigériane

Le géant français du pétrole Royal Dutch Shell envisage de vendre ses actifs au sein sa filiale nigériane. La compagnie pétrolière compte en effet réduire ses investissements au Nigeria dans les années à venir. Shell ne considère plus ses activités dans ce pays comme l’essentiel de ses opérations. Ses activités sont également menacées par une pression environnementale et sociale.

Les actifs seront vendus à des consortiums d’acheteurs, surtout à des investisseurs locaux. La banque Standard Chartered a été engagée pour conduire la cession des actifs. Pour l’instant, la filiale nigériane de l’entreprise produit 39% du pétrole du pays. Cette filiale est dénommée Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited. Elle est jusque-là détenue par quatre opérateurs. La multinationale française possède elle-même 30% des parts, la société nigériane de pétrole, 55%, Total Nigéria 10% et Nigerian Agip Oil Company limited, 5%.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *