Le gouvernement ghanéen recherche 1,65 milliard USD pour acquérir et développer ses actifs pétroliers et gaziers

Le gouvernement ghanéen veut obtenir l’approbation du Parlement pour emprunter 1,65 milliard de dollars. Ces fonds lui permettront d’acquérir et de développer ses actifs pétroliers et gaziers sur le territoire national. Une initiative qui contribuera à l’accélération de l’exploration du pétrole et du gaz dans ce pays.

La somme recherchée servira à l’atteinte de deux objectifs spécifiques. Le premier porte sur l’achat de participations dans deux champs pétrolier et gazier. Le second est relatif à la couverture des dépenses d’investissement dans le développement de son champ pétrolier Pecan.

Aker Energy, la société qui développe ce dernier veut en effet, en réduire le coût. Si le montant recherché n’est pas trouvé à temps, le Ghana pourrait se retrouver « avec des actifs bloqués » a déclaré Ken Ofori-Atta. Il est le ministre ghanéen des Finances.

La recherche de cette somme intervient juste après le retrait d’Exxon Mobil Corp d’une prospection offshore du pays. Cela a en effet eu un effet immédiat sur le secteur pétrolier et gazier ghanéen. Le gouvernement a par ailleurs peur que la promotion des énergies renouvelables ou non-carbone, finisse par réduire la valeur de ses ressources en hydrocarbures.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *