Afrique de l’ouest : 2 millions USD pour renforcer les paiements digitaux

La technologie financière Mobile Money est en plein essor en Afrique de l’Ouest. C’est pour mieux y contribuer que la fintech Julaya a levé un financement de présérie A de 2 millions de dollars. Elle a mobilisé les fonds auprès de Business Angels (investisseurs providentiels) africains, européens et d’entreprises de capital-risque. Les fonds levés permettront d’accroître la part de marché de la fintech Julaya sur le marché ivoirien où elle est déjà présente. Ils serviront également à étendre de nouveaux produits digitaux en Afrique de l’Ouest.

D’après un responsable chez l’opérateur français Orange ayant financé Julaya, la fintech grandira et pourra « conquérir toute l’Afrique de l’ouest avec l’appui des équipes d’Orange Digital Center ». « Le Mobile Money arrive à un stade de maturité : les cas d’usage portés par les entreprises et institutions publiques sont des relais de croissance pour le secteur ». C’est ce qu’a déclaré Charles Talbot, cofondateur et Directeur technique chez Julaya.

Selon lui, « la compétition entre fintech en Afrique de l’Ouest rend la finance digitale plus accessible pour les consommateurs et les intégrations techniques avec les opérateurs téléphoniques sont de plus en plus fiables ». La Côte d’Ivoire en est la preuve. Actuellement, 75% des habitants du pays ont un compte mobile money. L’objectif est donc de renforcer cette inclusion financière dans toute l’Afrique de l’ouest.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *