La Côte d’Ivoire reçoit un prêt de 29 millions USD pour construire une centrale électrique

 

 

L’Etat ivoirien a récemment bénéficié d’un financement de 29,4 millions de dollars de la part du Fonds pour les infrastructures en Afrique émergente (EAIF). Ces fonds ont été reçus par la société Ivoire Hydro Energy (IHE). Ils lui permettront de soutenir la construction d’une centrale hydroélectrique de 44 MW sur la rivière Bandama aux environs du village de Singrobo. L’énergie produite par cette centrale sera achetée par l’Etat. 

La contribution de l’EAIF permettra à la Côte d’Ivoire de « favoriser le développement économique » et d’ « accroître le stock d’infrastructures d’énergie renouvelable en Afrique ». C’est ce qu’a déclaré Paromita Chatterjee directrice des investissements à l’EAIF. D’après elle « la nouvelle installation en cours de construction à Singrobo est le premier projet hydroélectrique du pays (soutenu) par un producteur d’électricité indépendant »

L’EAIF n’est pas la seule institution à financer la construction de cette centrale. Il y a aussi la Banque africaine de développement, l’Agence allemande de développement international et l’Africa Finance Corporation pour ne citer que celles-là. Le coût global de l’infrastructure énergétique est estimé à 205 millions de dollars. Les travaux de construction devraient durer 36 mois. 

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *