Tunisie : Le président destitue le Premier ministre et suspend les activités du Parlement

Le président de la République tunisienne, Kaïs Saïed, a destitué le Premier ministre et suspendu les activités du Parlement. Cette décision fait suite à des manifestions qui ont eu lieu hier dans le pays. Des milliers de Tunisiens ont protesté contre la formation islamiste Ennahdha, principal parti de l’opposition au sein du Parlement. Ce parti soutient d’ailleurs le Premier ministre démis de ses fonctions.

Les manifestants ont exigé « la dissolution du Parlement », le « changement de régime » et la révision de la Constitution. Ils veulent toutefois maintenir le président de la République Kaïs Saïed à la tête de l’Etat. Ces manifestations sont dues à la crise politique tendue dans le pays et au pic de l’épidémie de Covid-19.

Le chef du parti Ennahdha et président du Parlement tunisien, Rached Ghannouchi, a déclaré qu’il s’agissait d’un coup d’Etat. Le président tunisien précise que « la Constitution ne permet pas la dissolution du Parlement, mais elle permet le gel de ses activités ». Il a déclaré qu’il se chargera du pouvoir exécutif avec l’aide du gouvernement et désignera un nouveau Premier ministre. Quant aux parlementaires tunisiens, leur immunité a été levée.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *