Congo-Brazzaville : Le gouvernement vend son Chantier naval sans dédommager ses travailleurs

Le gouvernement congolais a récemment vendu le site du Chantier naval et transports fluviaux (CNTF) à 100 milliards de francs CFA. Il n’a cependant pas payé les droits des travailleurs qui exigent leurs indemnités avant de libérer le site. Ces derniers sont au minimum 350 agents. Ils réclament 7 milliards FCFA pour les droits de licenciement et 6 milliards FCFA pour les arriérés de salaires.

« A ce jour, nous attendons que ces sommes nous soient payées en totalité » a déclaré Vincent Edgar Boura. Il est le président du syndicat des anciens agents du CNTF. « En tout cas, le même jour où nous serons payés tous, nous évacuerons et libérerons ce site » a-t-il fait savoir. Les anciens agents du CNTF ont obtenu une décision de justice qui oblige l’Etat à régler leurs indemnités grâce aux fonds résultant de la vente du chantier. Ce dernier a été construit en 1925. Il est né de la dislocation de l’ancienne Agence transcongolaise de communication (ATC) et a finalement été liquidé en 2013.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *