Le FMI augmente les limites de prêts et supprime les plafonds d’accès aux pays pauvres

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé l’augmentation massive de sa capacité à octroyer des prêts sans intérêt aux pays pauvres. L’annonce a été faite par l’institution financière hier. Cette mesure vise à aider les pays à faible revenu à mieux se remettre de la crise économique due à la Covid-19. D’après l’institution financière, les besoins générés par la crise resteront « à des niveaux élevés pendant plusieurs années ». Ainsi, les limites de prêts ont été accrues de 45% et les plafonds d’accès ont été complètement supprimés.

L’institution financière a toutefois fait une certaine nuance concernant la nouvelle mesure. « La décision d’augmenter les limites d’accès n’est pas une directive visant à prêter davantage dans tous les programmes du FMI »,a déclaré Sean Nolan. Il est le directeur adjoint du Département de la politique et de l’examen de la stratégie au FMI. D’après lui, la nouvelle mesure « offre plutôt la flexibilité de fournir davantage de financements à intérêt zéro aux pays dotés de programmes économiques solides ». Elle a donc été mise en place« pour gérer la pandémie et la voie d’une reprise complète ». Cette initiative du FMI profitera notamment aux pays africains qui constituent la majorité des pays pauvres.

Commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *